Vous êtes ici
Accueil > Lifestyle > Le monument juif du palais de justice à Rouen

Le monument juif du palais de justice à Rouen

monument juif rouen

Petit mystère régional et bijou architectural, le monument juif de Rouen ne cesse de soulever des questions. C’est si bon de visiter un lieu qui n’est pas encore défini. Chacun peut y aller de sa petite histoire et cela rend le tourisme encore plus fascinant. Partez à la conquête de ce colossal monument en plein cœur de la ville de Rouen.

La thèse la plus plausible : une école hébraïque

Au beau milieu du quartier juif, à 60 mètres de la synagogue comme le recommande les textes, se trouve un splendide monument mis au jour par des fouilles archéologiques en 1976. Normalement, il devrait s’agir d’une école rabbinique. On y retrouve de grands espaces, de belles salles ornées de riches décors, témoignant d’un projet très important, dépassant la simple synagogue. Ce serait alors une école de hautes études, destinée à former les grand rabbins. Promenez-vous dans les allées de pierres, visitez la salle basse qui était destinée à recevoir les manuscrits et à en proposer la consultation aux étudiants. Gravissez les escaliers en colimaçon pour monter dans les étages supérieurs consacrés aux leçons, répétitions et aux logements.

architecture gothique du Palais de Justice - ancien monument juif

Le monument juif de Rouen : une architecture singulière

Contrairement aux synagogues, ce monument juif ne présente aucun espace, des absides, permettant de contenir des pages du manuscrit sacré de la Thora. En outre, l’escalier menant aux étage se trouve à l’intérieur du lieu, tandis que cet escalier est extérieur dans les synagogues, signe qu’il s’agissait d’un édifice en marge. On trouve également un grand nombre d’inscriptions sur les murs qui en font un lieu à part, réservé à une élite. La magnificence du lieu est envoûtante. On y ressent une puissante spiritualité qui a inspiré de nombreux rabbins en devenir. Ce palais de la culture est à visiter absolument. Menacé par l’humidité et le sel, il ne restera peut-être pas intact indéfiniment…

Laisser un commentaire

Top